Google+

Témoignage d'un MAT 98

Le 11-01-2017 00:00:00

Un ancien MAT nommé Directeur général de HP

David Rozzio, diplômé de l’ISIM (aujourd’hui POLYTECH) dans la spécialité Matériaux en 1998, a été nommé Managing Director (Directeur général) pour la société HP Inc., filiale du leader de la fabrication de PC et d’imprimantes, en Afrique du Sud. Il revient sur son parcours.

"Depuis novembre, je gère toutes les activités commerciales et marketing sur le continent africain, notamment au Nigeria, au Maroc, en Tunisie et en Angola, résume-t-il. Cela va de l’organisation du business au management des équipes, en passant par la représentation de la marque sur le territoire, en lien avec les autorités locales."

Après avoir obtenu le diplôme d’ingénieur, David Rozzio a passé un master spécialisé, avant de devenir contrôleur financier puis de créer sa société de développement photo en 2000, dans le but de réaliser des albums photos numériques d’après pellicule. En 2001, il intègre la société Compaq, bientôt rachetée par HP. Depuis, il a occupé différents postes chez HP, en France, à Dubaï et aujourd’hui à Johannesburg.

"Le marché des technologies innovantes est toujours en mouvement, constate David Rozzio. L’Afrique, par exemple, qui atteint déjà 1,2 milliard d’habitants (soit 16% de la population mondiale), constitue un marché en très forte croissance. C’est pour cela qu’il faut être constamment ouvert aux changements, être curieux et savoir s’adapter."

"C’est justement ce que m’a apporté la formation à POLYTECH, poursuit-il, devenir un ingénieur pluridisciplinaire, qui réfléchit de manière pragmatique, et qui est tourné vers l’innovation. Cette formation fait aussi la part belle à l’ouverture à l’étranger, c’est cette expérience qui m’a notamment permis de m’expatrier."

De 1996 à 1997, David Rozzio a été président du BDE de l’école. Il se souvient : "C’est une expérience qui m’a permis d’affirmer mon esprit d’entreprise et de m’impliquer dans le développement de l’école. J’ai aussi vécu l’emménagement dans les locaux actuels de l’école. C’est ce qui a véritablement achevé d’ancrer l’identité de l’école et développé le sentiment d’appartenance des étudiants !"

Voir l’article consacré à sa nomination

* Au fil de l'eau n°175 - Julia Boutléroff*